Le Suicidé de Nicolaï Erdman, Traduction Michel Vinaver
Première : le 7 février 2004, Petit-Quevilly, Scène nationale

Simon Podsékalnikov est au chômage. Une nuit, tenaillé par une soudaine envie de saucisson, il réveille sa femme, Marie, déclenchant un échange houleux dans l’appartement communautaire. Puis il disparaît momentanément dans la cuisine. Marie, qui le croit parti, craint un suicide et rameute le ban et l’arrière-ban. Or cette idée de suicide, qui ne l’avait même pas effleuré, voilà que Simon, doucement, l’apprivoise... Le Suicidé est donc une farce aux accents graves...

Le Maître et Marguerite 
Première : le 2 février 2000, Comédie de Picardie - Amiens

Le diable, un chat géant, un écrivain suicidaire, Jésus et Ponce-Pilate, une femme belle et solitaire sont les personnages de ce roman dévastateur. Comédie burlesque, parodie politique, poème philosophique, le spectacle convoque les formes du théâtre populaire, le cirque, le music-hall, les marionnettes, et fonctionne comme une boîte magique d'où sortent des personnages réels, historiques ou fantasmagoriques...

La Grande Boucle
Création : 21 mai 1996, Rouen, Hangar 23. Conception : Alain Bézu. Joseph Danan, Rémy Spinneweber

Paris-Normandie, mardi 21 mai 1996 : « Ce soir mardi, sept comédiens vont enfourcher pour la première fois leur bicyclette pour un Tour de France théâtral qui va se prolonger jusqu'au samedi 8 juin au Hangar 23 à Rouen. La Grande Boucle, c'est un grand livre d'images dessiné par Alain Bézu pour raconter l'épopée du Tour, la grande aventure humaine des forçats de la route »

La fleur à la bouche
Première : 1er février 1994 à Paris, AKTEON THEATRE.

Un bar, tard dans la nuit ; un homme a raté son train, un autre lui parle, lui fait l'éloge de l'imagination, l'imagination grâce à laquelle on fuit la vérité, sa vérité : une mort prochaine et certaine...

Galerie photosquelques photos de spectacles et d’archives personnelles